Brûlent Nos Cœurs Insoumis

Brûlent Nos Cœurs InsoumisChristian et François Ben Aïm / Ibrahim Maalouf

Chorégraphie d’une découverte stupéfiante, profondément intime qui bouscule et renverse tous repères et toutes croyances. Quatre étrangers. Quatre hommes. Quatre frères de sang.

 

Lors d’un voyage à l’étranger, deux frères découvrent qu’ils ont deux autres frères. Une rencontre impromptue au hasard de routes qui se croisent subitement. Un face à face, aussi imprévisible que foudroyant, où ces quatre étrangers tentent de faire connaissance. Le langage et la compréhension de l’autre restent approximatifs, les croyances sont diverses et contradictoires, tout ou presque les éloigne et c’est à travers un mélange de doute, de curiosité, de silence et parfois même de rejet, que chacun tente d’approcher et de se saisir de l’autre.
Comme dans un jeu de rôles, les configurations sont multiples, chacun des quatre interprètes pouvant à tout moment prendre la place de l’autre et dévoiler à sa manière une part du récit. Ils échangent les rôles, se confrontent à l’indicible, jouent à être l’autre, le frère barbare, le quidam insoumis, le double, la victime et le bourreau, le guide ou celui qui donne espoir. La musique, interprétée en direct sur scène par Geoffroy Tamisier, est une composition originale du jazzman Ibrahim Maalouf. À l’image de la danse, elle oscille entre énergies et couleurs multiples, suggère et trouble mais jamais n’expose de façon univoque.
Textes, partition musicale et écriture chorégraphique relient les filiations perdues et soutiennent le récit avec violence, tendresse et fantaisie.

Chorégraphie  Christian et François Ben Aïm
Ecriture et dramaturgie Guillaume Poix
Création musicale  Ibrahim Maalouf – Composition originale pour trompette et quartet à cordes

Interprétation
Danseurs Fabien Almakiewicz, Christian Ben Aïm, François Ben Aïm, Félix Héaulme
Musiciens Geoffroy Tamisier, le Quatuor Voce (Sarah Dayan & Cécile Roubin – violons, Guillaume Becker – alto, Lydia Shelley – violoncelle), un percussionniste
Assistanat chorégraphique Jessica Fouché
Scénographie  Camille Duchemin
Création costumes  Camille Ait Allouache
Création lumières  Laurent Patissier
Régie générale  Luc Béril
Régie son Hervé Le Dorlot
Construction décor  Thierry Rasamiarisoa et Bruno Perachon

Remerciements à  Pierre Galais, Patrice Pépin, Mélodie Gonzales et Clémence Beauxis

Production  CFB 451  Création  à la Garance – Scène nationale de Cavaillon en partenariat avec le CDC – Les Hivernales dans le cadre du Festival Les Hivernales (84) - Coproductions  Théâtre de l’Archipel, scène nationale de Perpignan ; La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine ; Centre des bords de Marne, Scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne ; La Garance – Scène nationale de Cavaillon ; Théâtre de Châtillon ; Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec ; Théâtre Paul Eluard, Scène conventionnée de Bezons, dans le cadre de la Permanence Artistique et Culturelle de la Région Île-de-France ; Ville de Palaiseau, Théâtre de la Passerelle – Soutiens  Conseil Départemental du Val-de-Marne pour l’aide à la création ; SPEDIDAM ; ADAMI ; Théâtre de la Ville d’Aurillac. Résidences  La Briqueterie / CDC du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine ; Théâtre de Châtillon ; Centre des bords de Marne, Scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne ; Théâtre Paul Eluard, Scène conventionnée de Bezons ; La Garance – Scène nationale de Cavaillon en partenariat avec le CDC – Les Hivernales dans le cadre du Festival Les Hivernales